Les conditions

INSCRIPTION au diplôme d’Etat de danse

Le cursus dure trois ans et est sanctionné par le diplôme d’Etat des interprètes de danse. L’inscription est ouverte à tous jeunes africains, garçons et filles de 17 à 25 ans jouissant de ses capacités physiques, d’une connaissance pratique de quelques danses et d’une motivation pour une carrière artistique.

Le processus d’inscription à l’EDIT se déroule en deux phases :

  • 1 dossier de candidature composé d’une lettre de motivation et d’un curriculum-vitae
  • La participation obligatoire à une audition et d’un entretien devant un jury

En cas de succès, l’admission à l’école est conditionnée par:

  • le payement des frais de scolarité (modalités de payement flexible) d’un montant de 650.000 Fcfa par an pour les africains et de 3.000 Euros pour les non-africains,
  • la remise d’un certificat médical justifiant de l’aptitude physique du candidat,
  • la souscription à une Assurance Responsabilité Civile,
  • la signature d’une convention de formation.

NB : le nombre de places est limité à 25 élèves par promotion.

INSCRIPTION au Monitorat de danse

Le cursus dure deux ans et donne droit à un diplôme de Monitorat de danse pour enseigner la danse comme discipline artistique.

Il est ouvert aux danseurs professionnels jouissant d’une pratique régulière de la danse et aux maîtres d’école et professeurs des Lycées et collèges du Burkina Faso et d’ailleurs en Afrique.

Pour les danseurs confirmés, l’inscription est individuelle et volontaire. Pour les autres publics, l’inscription est notifiée par le ministère de tutelle ou l’établissement scolaire dont ils relèvent.

Dans tous les cas, cette inscription est soumise au processus suivant :

  • 1 dossier de candidature composé d’une lettre de motivation et d’un curriculum-vitae
  • La participation obligatoire à une audition et d’un entretien devant un jury

Pour leur admission définitive, les candidats admissibles sont tenus de complémenter leur dossier par :

  • le payement des frais de scolarité,
  • la remise d’un certificat médical justifiant de l’aptitude physique du candidat,
  • la souscription à une Assurance Responsabilité Civile,
  • la signature d’une convention de formation.